Nouvelle année, projets et notes personnelles.

Déjà le 29 janvier. Presque 1 mois de 2019, j’ai lu 5 ou 6 horoscopes* Taureau (1er décan) pour avoir une idée de ce que je vivrai et de ce qui m’attend. On me confirme la période de transition entamée en 2018, grands choix et grandes décisions. Des changements importants encore, une évolution, une consolidation amoureuse et/ou professionnelle. Aucun problème côté tune, il pourrait même y avoir de bons placements. Et puis des rencontres étonnantes et épanouissantes. On me dit aussi que j’aurais envie de faire du tri et de m’entourer de personnes bienveillantes et compréhensives, de me faire du bien tant physiquement que mentalement, de prendre de bonnes résolutions pour moi. Sommeil paisible, alimentation saine et vitaminée, instant présent, et boost de la confiance personnelle grâce à la nouvelle lune début avril. De ce fait je serai rayonnante et prête à conquérir le monde ! L’été sera romantique et sincère et ne s’arrêtera plus. Du temps avec mes proches aussi. La fin de l’année sera un peu bousculée mais vite gérée, et professionnellement il y a une belle opportunité. Tout laisse entendre que 2019 sera top, merci Uranus d’intervenir dans mon signe. Merci à Mars et Venus pour la passion et l’amour que vous m’apporterez, les nouvelles lunes du 1er semestre me seront bénéfiques. Cela me donne presque envie de croire en l’astrologie. J’avoue que j’aime bien lire les prévisions de nouvelle année, je profite toujours d’un voyage en train pour aller feuilleter/acheter des magazines et en fin/début d’année ce sont les dossiers astro qui m’attirent, et parfois je me dis Pourquoi pas ? pourquoi ne pas tenir un peu compte de l’influences des planètes sur nous, si cela peut s’avérer positif, si cela peut contribuer à nous motiver, nous faire avancer, nous donner confiance, nous inspirer, nous bousculer. Ne rien prendre avec fatalisme ou trop de sérieux, ne pas se laisser influencer négativement par, mais au contraire nous apporter une certaine force, un esprit positif.

Je me rappelle la première fois qu’une amie m’a parlé de l’astrologue italien Simon (& the stars), quand elle m’a lu le bilan de l’année achevée, les prévisions de la nouvelle, ainsi qu’une sorte de portrait de mon signe. J’ai eu cette sensation, cette impression que tout me concernait moi et seulement moi. C’était bouleversant, troublant.

Je refuse de m’y attacher et je n’y pense d’ailleurs jamais en dehors du moment où je le lis. Cela m’est venu à l’esprit ce matin car en prenant conscience de la date du jour et de cette petite réflexion « déjà ! », je me suis demandée ce qui m’attendait dans les mois à venir. Les années aussi. Si j’arriverai à prendre les bonnes décisions et à faire face autant que possible aux aléas. Si la bonne étoile existe. Si je trouverai cet équilibre. Ce précieux équilibre. Je suis bien entourée, j’en suis consciente mais n’en suis pas toujours très reconnaissante. Mes petites névroses, angoisses, frustrations, difficultés passées, me jouent parfois des tours en prenant le dessus sur mon psychique. De cela aussi  j’en suis consciente et je m’en veux de me laisser emporter, je m’en veux des conséquences que cela engendre. Je ne peux m’en prendre qu’à moi-même car je suis tout à fait disposée à ne pas agir de cette façon. Je sais aussi que me libérer de certaines choses me ferait du bien, des petites choses que j’ai gardées pour moi, des petits secrets, des petits traumatismes, des petits non-dits, des petites questions, des petites gênes, des petites peurs, des petites obsessions. Je me renseigne sur la kinésiothérapie. Prendre le temps de méditer un peu, ou du moins de respirer profondément, de relâcher mon corps et mon esprit, de m’étirer avec quelques positions de yoga, ou simplement d’aller marcher, flâner, me balader, me fait un bien fou. Ce n’est pas quotidien, mais le rythme se régularise, et je souhaite en faire une habitude, une sorte de rituel bien-être. Doucement. Comme pour tout.

Je cherche comment conclure cet article mais rien ne me vient à l’esprit. Alors je vais juste m’arrêter là. Peut-être que je reviendrai dessus plus tard. En attendant, je file de ce joli lieu où je me suis installée le temps d’un cappuccino et d’une rédaction/réflexion. Je vais rentrer doucement, enfiler mes grosses chaussettes en laine, écouter de la musique, m’arrêter un instant, puis prendre le temps de cuisiner un déjeuner doudou et réfléchir à ce que j’aimerais faire du reste de la journée.

*sources : Cosmopolitan, Elle, Grazia, Marie-Claire.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s