La cuisine

Petite, comme beaucoup d’enfants je crois, j’étais plutôt difficile. Pas trop de légumes, pas trop de ceci ni de cela. Mon plat préféré était les pâtes, et aujourd’hui encore je porte à ce féculent un amour particulier (mon unique voyage en Italie est devenu LE voyage, découvrir chaque recoin de ce pays et sa richesse

 gastronomique dont l’art de la pasta est un grand projet de ma vie !). Jusqu’à ce que j’aille vivre à Lyon, je mangeais plutôt classique, pas de folies chez nous. Puis j’ai découvert les cuisines asiatique, indienne, les mélanges de saveurs, la diversité des goûts. J’avais deux copines fines cuisinières, et j’ai eu grâce à elles quelques révélations culinaires. Des collègues Ivoiriens et Sénégalais m’ont fait connaitre des recettes traditionnelles de leur pays, et les voyages ont été l’occasion d’élargir mes goûts. A Lyon, les restos et épiceries de mon quartier étaient africains, turques, vietnamiens, libanais, thaïlandais, marocains, un vrai plaisir. Et puis j’ai rencontré des Italiens, Libanais, Iraniens, Grecs, Portugais, Marocains, Chinois, Bretons… ce qui a donné des soirées délicieuses.

Je suis une vraie gourmande. Mais une gourmande exigeante. J’ai d’ailleurs parfois un rapport un peu particulier avec la nourriture, car j’aime manger mais je n’aime pas grossir… Alors parfois je râle, je me dis que je dois faire attention, mais je n’aime pas trop ça non plus ! Alors j’apprends à équilibrer du mieux possible. Et à bouger.

J’ai appris à cuisiner. J’adore ça. Pour moi seule, je reste dans la simplicité, mais dès que d’autres personnes sont présentes, alors tout est différent. Cuisiner pour les autres prend une autre dimension, que ce soit un grand repas, un apéro, une bonne franquette, un pique-nique, un goûter, la notion de partage change tout. J’aime cette convivialité, l’ambiance, le rythme, penser aux recettes, aux détails, aux goûts de chacun tout en cuisinant ce qu’on aime (j’exclus en revanche toute envie de cuisiner pour ma mère), aux messages qu’on souhaite faire passer aussi. Plus le temps passe et plus j’accorde de l’importance. La cuisine en tant que pièce (comme la chambre) est ultra importante. Et j’ai hâte de la penser en détail le jour où je me poserai « chez moi ».

Pour diverses raisons, la viande est complètement sortie de mon alimentation depuis quelques années, je suis une adepte des légumes, des céréales et légumineuses, des pâtes évidemment, des noix et fruits secs, des laits végétaux qui donnent un goût particulier à mes petits déjeuners et cappuccinos, j’adore les huitres et crustacés (consommés en bord de mer et d’océan uniquement), les algues, les graines, la confiture de rhubarbe, les tomates cerise un peu sucrées, le fenouil, la betterave rouge et les cucurbitacées, les fruits frais, la soupe bissara l’hiver avec du cumin, les pois, les œufs mollets, le pain (mais jamais de farine/mie blanche), le fromage bien sûr (sauf les pâtes bleues – et sur ce point, la France me manque terriblement), les tartes aux pommes, et aux poires, mes pâtisseries préférées sont le mille-feuilles (mais attention à la qualité de la crème), l’éclair au chocolat, les carrot et beetroot cakes, le cheese cake au fromage blanc tout léger et citronné, et puis les crèmes glacées pistache, café, caramel salé, et le sorbet poire. Je vais au marché régulièrement, je limite au maximum les produits industriels et je cuisine. En grande rêveuse, j’aimerais avoir mon propre potager et quelques arbres fruitiers, ou bénéficier d’un espace partagé, quelques poules pour des œufs frais, des herbes aromatiques à portée de main, une excellente boulangerie juste à côté (ce qui est le cas ici), et des producteurs éthiques. Il faudra que je vous parle un jour du restaurant de mon beau-frère, L’Eclosion, qui réunit tous mes critères chéris en matière de consommation.

Pour conclure cet article, et parce qu’il est 7h14, je vais prendre mon petit déjeuner : lait végétal + poire + flocons d’avoine et quelques amandes. Et un morceau de pain d’orge. (J’ai déjà mangé le carré de chocolat noir quotidien).

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s