Le voyage

Petite, je ne me souviens pas avoir rêvé de voyages. J’étais plutôt curieuse des étoiles, des animaux, et de la richesse végétale existante. On vivait à la campagne et je trainais toujours dans les jardins de mes grands-pères. J’avais de grands livres sur ces sujets, ainsi qu’un livre sur les sept merveilles du

monde, la seule qui me fascinait était les jardins de Babylone. Pas de chance, ils n’existaient déjà plus depuis longtemps, comme quelques autres de la liste. Chez nous, les vacances étaient familiales, le plus souvent en Touraine, chez mes grands-parents et la fratrie paternelle. Nous visitions les châteaux et domaines, les jardins de Chaumont-sur-Loire, les villes et villages de la région, tout cela au milieu des forêts et des vignes et le long des bords de Loire. Mon premier voyage hors France fut sur l’île de Majorque, dans l’archipel de Baléares, avec ma mère et ses parents. J’avais 7 ans, et j’en garde un souvenir très fort. L’hôtel, le marrant réceptionniste, le petit chien des propriétaires, et puis les paysages. Ces paysages faits de cactus, de végétation luxuriante et de rocaille, la mer turquoise bordée de plages et de criques, et les grottes souterraines que je visitais avec ma grand-mère. La musique aussi et l’artisanat local, la perle artificielle bien sûr, la broderie, la dentelle, le tissage des feuilles de palmier, la céramique et l’art du verre soufflé. Et puis les grands marchés, les tenues colorées des femmes, la gastronomie et toutes ces odeurs qui ouvrent l’appétit. J’ai découvert une autre culture guidée par une langue que je ne comprenais pas toujours. A 9 ans, ma maman m’a emmené en Tunisie, version club de vacances, une expérience que je ne souhaite pas renouveler, même si c’était plutôt marrant.

Après mes études, j’ai fait quelques escapades ici et là en Europe. Et puis il y a eu le Mexique. Un mois en itinéraire plus ou moins défini et en sac à dos. Bon, je n’étais pas toujours super à l’aise à vadrouiller comme ça, les très longs trajets en bus, les hôtels surprise et mon manque cruel d’expérience. Nous n’avions pas la même façon de voyager, il était bien plus aventurier et expérimenté que moi, et nous pas toujours les mêmes envies de visites ou intérêts. Pour autant, ce voyage fut incroyable, enrichissant, initiatique. Il m’a appris à voyager léger ! et il m’a donné envie de découvrir d’autres pays, cultures, villes, d’aller à la rencontre d’ailleurs.

Je n’ai jamais vraiment voyagé seule. J’en ai souvent eu l’envie, mais jamais osé. J’ai besoin de partager ce que je vois et vis. De créer et garder des souvenirs avec quelqu’un. Il faut alors partir avec la.es bonne.s personne.s. Au fil des années je deviens aussi plus sociable, les rencontres et les échanges se font plus naturellement. Cela n’empêche pas les moments à soi, les instants où il n’y a que moi, les souvenirs et émotions égoïstes. Je note beaucoup de choses aussi, pour ne pas oublier. Et mon appareil photo est un moyen de capter et capturer ce que je ressens, ce que vois, sauf quand l’instant est si particulier que seul mon esprit et mon corps ne peuvent en capter toute sa dimension et le garder à jamais dans moi.

Depuis que je vis au Maroc, seule, mes envies de voyage se concentrent vers l’Europe et la France. Toutes ces richesses à portée de main, que je connais si peu ou si mal, alors que j’en ai si souvent parlé à mes amis et collègues en vivant à l’Etranger.

Alors cet été, après un passage à Londres, je prévois de découvrir le Havre, quelques lieux Normands, de passer du temps en Auvergne et peut-être aussi dans les Cévennes, de revisiter Annecy et de vadrouiller autour de chez ma mère.

Tant que je le pourrais, je veux découvrir et redécouvrir le monde. Ici et là. Sans jamais me précipiter. Le voyage, comme le sexe et comme la cuisine, est bien plus intense quand il est slow.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s